Un Noël en Russie

Le 13 janvier 2017
Tasse de thé en Russie

Ce sont des pages de 2015 que nous vous partageons aujourd’hui. Des pages du carnet de voyage de L’insolent parisien que nous n’avions pas encore publié…

Mais un nouveau voyage là-bas, en cette fin d’année 2016 et début 2017 où il est retourné pour les célébrations annuelles, et son silence, son ‘retrait public depuis lors (que l’on espère provisoire), nous a donné envie de vous partager ses mots écrits alors, qui nous transporte en plein cœur de la Russie, pendant la période la plus festive de l’année, où Il nous partageait  la célébration de ce Noël si particulier, mais pas uniquement.

Du réveillon de Noël à celui du Nouvel An, en passant par des visites de monuments incontournables, des tea times russes et des rencontres sur la Place Rouge, Guillaume LELEU nous raconte en détail ses derniers moments de 2015 ainsi que les premiers jours de sa nouvelle année, qu’il a eu le plaisir de passer loin de Paris sous une pluie de flocons blancs.

Un voyage à la rencontre de la culture slave, entre traditions et découvertes, entre sourires et émerveillements, qu’il nous offre à travers des images somptueuses et des récits authentiques. Un carnet rempli de souvenirs inoubliables, empreint de l’accueil chaleureux et sincère qui lui a été réservé, mais aussi de partages, des histoires d’hier et des espérances de demain, à l’aube de la nouvelle année 2016.

(Juste pour le plaisir.)

Et si nous allions passer Noël à Moscou…

JOUR 1 : Russian Christmas

C'est avec le cœur slave que je fêterais Noël..., au cœur de la Russie, de sa chaleur humaine, profitant de ses plats typiques et des jolis sourires.
Dans mon cœur et mes pensées, il y a tous ceux qui comptent tant pour moi, ils sont avec moi et si je n'ai l'occasion de partager leurs tables ce soir, ces personnes plus que n'importe quel lien du sang, sont à jamais ma famille.
Merry Christmas à Evelyne, François, Pauline, Thomas, Francine, Édouard, Carlos, Paolo, Rocio, Rafa, Yu…, à Robin, Alix, et à vous tous, dont l'amitié m'honore.

Prenez soin de vous,
Счастливого Рождества

Thé et Russie

JOUR 2 : Un Noël en terre inconnue

Ici, Noël se fêtera réellement le 07 janvier prochain, 13 jours après le nôtre, l'église russe ayant conservé le calendrier Julien bien que l'État ait adopté le Grégorien...
Mais l'âme slave, y a vu là le plaisir de festoyer plusieurs fois, fêter le 24 Décembre, le 31, puis le 07 et enfin le 14 janvier, deux Noëls, deux jour de l'an, histoire de mettre un peu de poésie, de magie, de prendre un peu de plaisir, de se retrouver, de dessiner une jolie parenthèse dans la vie de tous les jours, qui est loin d'être toujours festive... 

Paradoxalement, comme beaucoup de choses sont en contraste ici, à l'image de ce lieu de recueillement entre 2 buildings financiers, les russes sont des gens très positifs, chaleureux, optimistes et étonnamment humanistes pour leurs familles et leurs voisins mais aussi l'inconnu de la rue.

Alors fêter Noël hier avec eux était juste un délice, fait d'interminables discussions avec de nombreux inconnus pour moi, me parlant russe, baragouinant en anglais pour ma part, ce qui ne nous a pas du tout empêché de discuter... Peut-être que les petits verres de Vodka, déraisonnablement pris pour honorer mes hôtes, nous y ont-ils aidés.

Mais ne vous méprenez pas, tout ceci s'est bien conclu par une tisane... russe ! 

JOUR 3 : À la découverte de Moscou

On ne peut être à Moscou sans visiter quelques lieux incontournables de cette Russie tant décriée, tant fantasmée.

La Place Rouge fait partie de ces endroits que secrètement nous avons le désir brûlant de parcourir.

En ce jour de Noël, le rouge était donc de rigueur, mais être là, à cet endroit, est vivre comme un moment surréaliste, qu'il est difficile de décrire,  incroyable.., majestueux..., unique...

Parmi les nombreuses images qui resteront de ce voyage, il y a celle-ci, particulière de la cathédrale Vassili, à deux pas du Kremlin... d'une beauté invraisemblable qui te fait oublier tous ces maux des malintentionnés, qui ont tant cherché à te faire perdre cette estime de toi.
Ce doit être cela la féerie de Noël, de vivre et pouvoir admirer la beauté qui nous entoure, là, sous nos yeux, comme si elle était la réponse à tout le reste.

Et pour parfaire cela, j'ai eu ce plaisir intense de savourer un thé de la maison, un thé Theodor, ici, sur la Place Rouge elle-même, où ils sont servis à plusieurs endroits, ce qui t'envahit de fierté, d'un sentiment bizarre qui te rappelle que si nul n'est prophète dans son pays, il y a, à l'autre bout du monde des gens qui reconnaissent ton travail, tant ton savoir-faire, tant prendre le sourire que tu leur offres....

Petit scoop de Noël

Ici, en Russie, c'est presque considéré comme le miracle de Noël. Depuis 3 jours que je suis là, je ne les ai jamais vus si heureux, ils ne parlaient que de cela, de ce temps anormal qui les inquiétait...

Mais ça y est, il neige sur la Place Rouge, les flocons blanchissent petit à petit les pavés, les toits et l'atmosphère n'a jamais pourtant été aussi chaleureuse, alors je vous partage cette joie.

À demain, autour d'une tasse de thé !

Thé Place Rouge - Moscou

JOUR 4 : Un petit-déjeuner чаи

À la campagne... en Russie. Thé du matin…

Le blend de thés noirs est de qualité CTC, mais les feuilles de différentes origines restent pour un breakfast чаи d'une relative harmonie et offrent en bouche ce goût typique des mélanges à l'anglo-saxonne.

N'ayant pas de choix sous la main, ces feuilles m'offrent tout de même le plaisir d'une tasse qui m'est indispensable et puis ces expériences d'immersion sont d'un grand savoir sur nos différences culturelles, gustatives qui font partie de nos identités ici et là, alors le sourire s'accroche au visage.

L'essentiel est de ne pas manquer de ce que l'on aime.

JOUR 5 : Immersion

De la période soviétique, reste de nombreuses traces dans le cœur des russes qu'ils évoquent avec pudeur et avec un regard qui semble toujours dire 'le seul regret que nous avions est que nos amis étrangers nous manquaient', cette chaleur humaine que nous partageons ensemble car nous en avons intimement besoin…

Il en reste aussi quelques beautés, faites pour honorer quelques événements, certaines fiertés de leur histoire, à travers une architecture étonnante, qu'ils retrouvent tous les jours en empruntant le chemin qui aujourd'hui les mènent à un autre quotidien, peut être la route d'un autre futur.

J'aime la philosophie du russe de relativiser en toute chose tant leurs conditions que ce qu'ils ont déjà et l'espoir dans ce qu'ils auront demain...

En empruntant ces chemins à Moscou, ce contraste entre passé, présent et futur s'immortalise dans de nombreuses stations. Dans certaines d'entre elles, malgré le brouhaha et plus qu'un air du chœur de l'armée rouge, c'est un opéra de Tchaïkovski qui vient bercer tes pas...

... tout comme la tasse de Чай Krasпауа que je savoure à l'instant.

JOUR 6 : Derniers instants de 2015

Il y a des années qui s'achèvent avec plus d'attente que d'autres, d'impatience, de frénésie...

Des années dont a envie de tourner la page tout en ne se posant que sur les lumières qu'elle nous a offerte également, car il y en a eu évidemment, dans chaque bataille à travers les défaites et les victoires, les grands et petits bonheurs, les désillusions mais aussi l'espoir des rencontres.

Sans faire de bilan, mes yeux n'ont jamais été aussi clairvoyants, brillants, lumineux tant sur le chemin qu'il reste à parcourir pour donner quelques sourires de plus, que sur celui parcouru de tous ceux reçus.

Je ne retiendrai que cela de 2015, cette force de vie qui nous porte vers l'autre, et si je suis loin de ceux que j'aimerais serrer fort dans mes bras pour les remercier d'être dans ma vie, ils sont dans mon cœur si fortement que je sais qu'ils recevront mon étreinte.

Dans les horizons de demain, il y a encore de nombreuses marches qui m'attendent, mais je les franchirais avec le pas léger d'un homme nourri au thé, celui d'un Yunnan, d'un Pu-Erh ou bien encore d'un Wulong, car la tasse sera là, celle que j'aime partager, tant en pensée, qu'à travers les regards échangés... pleine de perspectives plus que de rétrospectives...

A la découverte de la Russie

JOUR 8 : С Новым годом 2016 ! 

Avec 2 heures d'avance par rapport à Paris, la nouvelle année vient de débuter en Russie, alors c'est le moment pour moi de souhaiter à vous tous une merveilleuse année 2016, riche en bonheurs, en santé, en sourires, du fond du cœur...

Vivre ces quelques secondes ici fut très particulier comme vous l'imaginez, je vous envoie de cette Place Rouge, cette neige blanche qui recouvre Moscou comme autant de flocons de douceurs et d'amour pour vous et vos proches...

Magnifique soirée à vous tous.

JOUR 9 : Premier jour d’une nouvelle ère

Comprendre l'autre pour mieux vivre avec... Le comprendre à travers son histoire, sa foi, ses espérances...
Le passé a souvent plus à nous apprendre sur le futur que nous pouvons le croire tant pour en tirer les leçons qu'en construire des cathédrales de paix.

Un premier jour de l'an rythmé de beauté, de discussions, de partages et de thés dans des lieux bénis, comme ici, à la Cathédrale de la Vierge et au dôme de l'Archange dans la région de Moscou.
Cette année sera bénie d'un grand ciel bleu, d'un manteau blanc cotonneux, c'est certain, je nous la souhaite pleine de paix. 

JOUR 10 : Un réveil blanc

Hello Sun !
Petit matin en Russie, -23°C aujourd'hui, mais emmitouflé dans un gros manteau de laine, des bottes de feutres, une tasse de thé chaud à la main... seul le bruit de mes pas dans la neige accompagne cet instant où le soleil se lève.

Les grandes étendues de la forêt russe bordent la courbe de mon horizon, cet espace est plus grandiose encore que je ne peux le savourer dans ce qu'il m'en restera en souvenir... le temps d'un thé, la parenthèse d'un Souchong, comme des points de suspension dans cette vie trépidante où nous oublions parfois de nous arrêter.

 Enjoy your breakfast!

JOUR 11 : Tâtonnements

Rester 1 ou 2 jours de plus ? Pour faire du shopping et manger encore quelques mandarines...

Ou se résigner à rentrer…

La mandarine, ce cadeau de Noël de mon enfance, que posait au pied du sapin mon grand-père aux cheveux blancs... Ce fruit qui n'avait rien avoir avec la misère mais avec l'idée d'apprécier le goût suave et acide d'un fruit de saison à partager au pied du sapin et qui m'amène avec cet égarement vers de mauvais souvenirs de 2015...

Aujourd'hui la misère c'est usurper la pauvreté de ceux qui sont réellement dans la souffrance, faisant croire à ceux à qui l'on veut extorquer de l'argent qu’il ne sera jamais rendu, que l'on dort à Charles de Gaulle, en jouant sur l'humanité que l'on a tous en nous... C'est d'être en plus d'une manipulatrice, une menteuse, une voleuse, mais comme la mode n'est plus à 'dormir sous les ponts', pas assez nobles, ou à voler l'orange du marchand, l'idée est juste plus acide, plus goûteuse et misérable.

Comment des personnes en sont-elles arrivées à de tels stades de misérabilisme, alors que tant de personnes encore n'ont pas cette perspective de ne manger ne serait-ce qu'une mandarine ?

Cette marchande russe me répondra-t-elle ? Heureusement une nouvelle année est l'occasion d'écrire sur de nouvelles pages blanches que l'on espère pleines de beauté, même si à regret, ces gens-là continueront d'empoisonner l'existence de nombre d'entre nous et de salir même la noblesse de la vraie pauvreté qui ne doit pas nous détourner de notre humanité.

Sur ce, je vais rester, pour quelques heures encore, profiter de ces âmes slaves, et m'en vais de ce pas pour savourer une tasse de thé, car si je n'ai pas envie de rentrer, j'ai hâte de partager par la pensée, un tea time avec mes collaborateurs déjà de retour au bureau...

Russie et thé

JOUR 12 : La tête en l’air…

Allez, on rentre ! En attendant le prochain voyage, retour à la maison. Toutes les bonnes choses ont une fin et puis partir à la découverte de celles qui vous attendent est excitant.

L'avion de ma compagnie favorite vient de se poser sur la piste, ne manquera que mon hôtesse de l'air préférée pour ce retour, et comme il n'est pas prévu de perturbations sur le vol, ce voyage au-dessus des nuages devrait être source d'inspiration. (Même si le thé à bord reste très peu audacieux…)

Backa Backa Russia and thanks for all the pleasure shared together!

 

& Retrouvez notre thé Yan Krasnaia par ici… https://goo.gl/PfEodR