Milky Oolong : un thé oolong d’exception

Le 23 septembre 2016

Très apprécié des amateurs de thé, cet oolong présente des notes très particulières qui le rendent tout simplement unique et dont on ne se lasse pas...

Idéalement infusé dans une eau à 75°C pendant 3 à 6 minutes en fonction des goûts et des palais, ce thé vert tient son nom des notes naturelles rondes et lactées qu’il offre au cours de sa dégustation, ‘Milky’ étant le terme anglais pour ‘lacté’. Ces parfums lui sont propres et bien naturels, et c’est ce qui le rend si spécial.

Il figure tout en haut de la liste de thés favoris des grands amateurs de Oolong, très certainement aux côtés de grands thés d’origine tels que le thé Dong Ding, Tie Guan Yin ou encore le thé Dan Cong Feng Huang, mais aussi de mélanges parfumés à base de thé oolong comme le célèbre ‘J.C. Absolu Oolong’ signé THEODOR, parfumé aux notes de pêche, poire et lotus.

La petite histoire derrière le thé Oolong Milky de THEODOR

C’est un réel plaisir de découvrir et redécouvrir ce thé en vrac à chaque ouverture de sa boîte de thé ou de son sachet. Pourquoi ? Sa forme est si particulière, avec ces petites feuilles que l’on penserait sculptées, en forme de perles, dont les parfums naturels surprenants se diffusent délicieusement.

Un thé unique en son genre, précieusement sélectionné par le tea taster de notre Maison de thé lors de ses voyages dans la province de Fujian, en Chine. Depuis, beaucoup de tea lovers ont succombé à ses notes naturelles lactées et beurrées, mais ce que l’on ignore, c’est comment cet Oolong Milky est devenu aussi délicieux.

On dit qu’après la sélection de ce jardin, l’Insolent Parisien aurait reçu quelques échantillons à son retour dans la capitale française, mais il s’avéra qu’il y a avait eu une erreur dans le processus de fabrication, ce qui en modifia le goût. Une erreur qui a fait de cet oolong un véritable Grand Cru très apprécié, il a donc fallu maîtriser parfaitement cette ‘erreur’ du départ pour pouvoir le reproduire à l’identique afin de satisfaire tous ses amateurs qui en sont très vite devenus addicts. Seul le maître de thé a connaissance du jardin dont il provient, c’est pourquoi le Milky Oolong de THEODOR est unique et son secret est bien gardé…

Ce Grand Cru serait à lui seul le résumé de l'excellence, de ce qu'est le thé à travers son histoire… du fait qu'un thé d'exception naisse de la terre, de l'homme et du ciel. Et pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus, il suffit de le goûter pour s'en assurer.

Alors, que diriez-vous de déguster un thé Oolong de Chine aux notes naturellement lactées ?